Quel est le lien entre
le Big Data et l'IA ?

data analyst
18.01.2022

Le BIG data et l’intelligence artificielle sont souvent confondus. "Beaucoup de gens ne savent pas vraiment ce qu'est le Big Data ou l'analyse de Big Data" explique Alan Morrison, chercheur senior chez PriceWaterhouseCoopers.

L’IA et de Big Data sont souvent évoqués ensemble car l’intelligence artificielle nécessite des données distinctes afin d’élaborer son intelligence et l’automatiser.

Les deux concepts accomplissent la même tâche mais il convient de les différencier.

Big data et IA, une révolution technologique ?

L’évolution du big data, correspond à la prise de décision intelligente, c’est donc ce en quoi les deux technologies sont dépendantes l’une de l’autre. Cette convergence permettra de nombreux bénéfices : une hausse de l’agilité, des processus business plus intelligents et une meilleure productivité. 

Dans certaines entreprises, de nombreuses données ne sont pas encore numérisées mais restent sur papier, c’est le cas dans certaines administrations, hôpitaux, cabinets médicaux …

Le stockage de ces données (clients, produits, entreprise) sur papier ne permet pas de les analyser et d’en tirer facilement des conclusions.

La convergence du Big Data et de l’intelligence artificielle est donc inéluctable et l’usage du machine Learning, des systèmes experts et des technologies analytiques en combinaison avec le Big Data sera l’évolution logique de ces deux disciplines.

L’Internet des Objets (par exemple une personne équipée d'un pacemaker, un animal de ferme qui porte une puce, une voiture qui a des capteurs pour alerter le conducteur lorsque la pression des pneumatiques est trop faible, ou tout objet naturel ou fabriqué par l'être humain auquel peuvent être attribuées une adresse IP et la capacité de transférer des données sur un réseau) représente aussi une convergence entre Big Data et Intelligence artificielle. Car il faut un cerveau humain numérisé assez puissant pour mettre en place ce type de réseau. 

Pour le futur des entreprises, l'intelligence artificielle va permettre d’extraire du sens, de déterminer de meilleurs résultats, et de prendre des décisions plus rapides à partir de sources Big Data massives.

Néanmoins, en termes d’éthique, l’intelligence artificielle doit encore résoudre quelques problèmes. L’humain devra pour le moment assister les systèmes capables d’apprendre de manière autonome et chargés de déterminer quel Big Data doit être identifié et utilisé.

Quel que soit le domaine : banque, publicité, sécurité, santé, justice … Le Big Data ne peut opérer seul mais doit être complété de l’intelligence artificielle.

Big Data, de quoi parle-t-on exactement ?

Le Big Data est présent partout dans notre quotidien, que ce soit lorsque l’on effectue des navigations sur le web, sur nos objets connectés, sur les réseaux sociaux, nos données sont collectées. Selon une source de IBM, 2.5 trillions d’octets de données dans le monde sont générés chaque jour.

Ce sont notamment les cookies qui récupèrent nos données personnelles, ils sont nichés sur les sites web et traquent nos recherches sur les moteurs, nos préférences sur les réseaux sociaux ainsi que nos achats puis un profil type de consommateur est élaboré.

Ces bases de données de cookies sont ensuite vendues aux annonceurs, afin qu’ils puissent viser de potentiels acheteurs, en établissant un profil type. Les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et maintenant Micosoft) sont les géants du web qui ont démocratisé cet usage, par leur modèle économique. 

Big data ou métadonnées sont donc des données à l’état brut. Elles doivent d’abord être nettoyées, structurées avant de pouvoir être utilisées.

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ?

L'intelligence artificielle quant à elle, résulte des données traitées. En effet, elle est un type de calcul permettant à des machines d'effectuer des fonctions cognitives, en agissant de la même manière que les humains.

Contrairement aux applications informatiques traditionnelles, qui réagissent aussi aux données, ces dernières devant être codées à la main, les systèmes d’IA modifient leur comportement, pour s’adapter aux changements.

Mais il n’y a donc pas d’IA sans Big Data et sans Big Data pas d’Intelligence artificielle

La puissance informatique double tous les 18 à 24 mois, c’est Gordon Moore co-fondateur d’Intel, qui émettait cette théorie en 1965.

Et aujourd’hui IA et Big Data évoluent encore plus rapidement. L'intelligence artificielle est d’ailleurs utilisée dans de nombreux domaines : par exemple des systèmes de navigation assistée et des logiciels de changements de voie sur les voitures de luxe, ou plus ancien : En 1990, lorsqu’un groupe de scientifiques a entrepris de décoder le génome humain, ils ne l’auraient pas fait sans l’aide d’une intelligence informatique.

Trois éléments relient ces deux technologies.

Les algorithmes

Le cerveau en est un. Ce sont donc des modèles de suite mathématiques calqués sur le cerveau humain et permettant de répondre à un problème sans erreur possible.

La data

La data, c’est la matière, soit les données qui entrent dans les algorithmes et permettent d’aboutir à la solution du problème. Les algorithmes en dépendent.

L’informatique

L’informatique est le moteur, ou l’ensemble des outils de stockage et de traitement qui s’exécutent automatiquement sur une machine.

C’est grâce aux algorithmes, qui se sont développés grâce à l’explosion des données et au renforcement des outils informatiques induit par la révolution Big Data, que l’Intelligence Artificielle a pu se généraliser.

L’Intelligence Artificielle et le Big Data nous entourent

Le marketing prédictif avec Amazon

Saveiz-vous que le géant Amazon sait quand vous allez passer commande ?

Eh oui, grâce à l’alliance du Big Data et de l’IA la multinationale a mis au point un système prédictif. Le logiciel collecte et analyse en temps réel un ensemble de données sur ses clients, et arrive à faire des prévisions sur le lieu et la date où ils passeront commande, avant même qu’ils n’aient décidé d’acheter un quelconque produit sur le site.

Grâce à cette logistique prédictive, Amazon a développé un service de livraison de colis groupé mais a également amélioré son service logistique. La marque va donc gagner du temps et revoir ses coûts à la baisse. 

Détecter la fraude à la carte bleue avec PayPal

De nombreuses informations en temps réel pouvant être traitées par les algorithmes du Big Data, les banques ou les systèmes de paiement comme Paypal en ont compris tout de suite l’intérêt, et ont ainsi développé un système de détection des fraudes.

À chaque transaction ayant lieu, un « score de suspicion » est accordé allant de 0 à 3. Il est déterminé en fonction de la nature et du lieu de la transaction et par rapport au profil de la personne qui la réalise. Le système peut alors déceler instantanément une fraude à la carte bleue.

Il existe de nombreux autres exemples, la convergence de l’IA et du Big Data ne devrait donc que perdurer.

Les domaines de l'IA et du Big Data vous intéressent ?

Paris School of Technology & Business propose des formations en IA et sur le Big Data. Vous pouvez rejoindre la formation Bachelor Tech suivi d'un Mastère Data Science in Business ou le Mastère IA & Business Transformation. 

Vous pouvez également choisir la filière Bachelor Business et poursuivre avec un Mastère Data & Marketing Analytics. 

Nos formations Bachelor Data & IA

Pourquoi nous choisir ?

Nombreux sont les lycéens qui sentent leur cœur balancer entre deux univers et hésitent dans leur orientation post-bac. Ne dit-on pas que choisir c’est renoncer ?
Pour la première fois, une Grande École offre à ces profils hybrides la possibilité de ne plus avoir à choisir entre École de Commerce ou d'Ingénieur.

Vouloir approfondir un domaine dans le cadre de ses études ou ajouter une corde à son arc au cours de sa carrière est légitime voire salutaire. Seulement… comment continuer à s’informer tout en se formant ? La digitalisation croissante incite à toujours plus d’agilité pour conserver une longueur d’avance !
C’est pourquoi PST&B propose des cursus diplômants aux méthodes disruptives qui permettent d’acquérir une expertise Tech, pour piloter véritablement sa carrière.

Capitaliser sur son avenir professionnel sans se ruiner n’est plus une option mais désormais une réalité.
L’apprentissage permet de bénéficier d’une formation prise en charge par notre réseau d’entreprises partenaires, dans un processus 100% gagnant-gagnant.

Les entrepreneurs savent à quel point la création et l’entretien d’un réseau de qualité prend du temps. Il savent aussi à quel point cela peut faire la différence dans la réussite d’un projet.
Pouvoir bénéficier de l’appui de partenaires locaux comme internationaux, ou du réseau Alumni de plusieurs écoles est un précieux sésame dans un secteur qui évolue à vitesse grand V !

Comment se spécialiser tout en restant assez transverse pour évoluer dans plusieurs domaines d’activités, souvent complémentaires ?
Obtenir un double-diplôme est un excellent élément de réponse.
Grâce à PST&B, les étudiants d’écoles d’informatique peuvent se former au business, pendant que les diplômés d’écoles de commerce s’immergent dans la Tech.
Vive la transversalité !

1 étudiant sur 4 choisit de se réorienter après un premier choix post-bac. Manque de débouchés de la filière, perte de motivation, prise de conscience ou quête de sens… PST&B accueille tous les étudiants désireux de repenser leur futur en fonction du monde professionnel qui les attend. Et ce monde sera définitivement tourné vers la Tech.

Comment j’étudie 
à Paris School of Technology & Business ?

Localisation
découvrez nos Campus

Vos contacts

Je suis candidat(e)
Des questions relatives aux admissions ?

Contactez-nous

Je suis étudiant(e)
Des questions à propos de votre scolarité ?

Contactez-nous

Je suis une entreprise
Nous répondons à vos questions.

Contactez-nous