Devenir
Technicien de maintenance informatique

Technicien de maintenance informatique

Les services informatiques sont essentiels aux entreprises, d’autant plus à l'heure du tout numérique. Assurer le bon fonctionnement permanent et le dépannage de l’équipement informatique et de ses services est primordial pour garantir l’activité de l’entreprise. C’est le rôle et la responsabilité du technicien de maintenance informatique.

En quoi consiste le métier de technicien de maintenance informatique ?

Le technicien de maintenance informatique est le référent des problèmes quotidiens de l’entreprise : il tient un rôle comparable à celui de l'urgentiste, mais appliqué au parc
informatique.
Au sein de l’entreprise, il est en lien avec le matériel, les autres spécialistes numériques le cas échéant (par exemple les développeurs) ainsi que les collaborateurs et/ou utilisateurs. Il s’occupe du bon fonctionnement du matériel informatique en général : de l'installation des logiciels, aux changements de matériel, à la formation des utilisateurs et à la prévention.
Il a pour responsabilité de résoudre le plus rapidement et le plus efficacement possible les différents bugs et pannes qui surviennent régulièrement et risquent de bloquer l’activité de l’entreprise en immobilisant une unité, en empêchant l'accès aux services, etc.

Métier de Technicien de maintenance informatique

Quelles sont les missions d’un technicien de maintenance informatique ?


Le métier très polyvalent de technicien de maintenance se compose de différentes missions liées aux dimensions de la fonction.
Le matériel :

  • Monter, installer, configurer et mettre en service les nouveaux matériels informatiques hardware et software
  • Assurer la formation et le suivi des utilisateurs (collaborateurs de l’entreprise ou utilisateurs
  • externes) à la fois aux matériels, mais aussi aux logiciels

Le dépannage :

  • Répondre aux demandes de dépannage et d ’assistance
  • Effectuer les réparations nécessaires
  • Ordonnancer le déroulement des travaux

La maintenance de fond/préventive :

  • Réaliser les archivages et stockage des sauvegardes des données
  • Effectuer le suivi (veille) et mise à jour technique, juridique et budgétaire (droits d’utilisation,
  • licences, optimisation)
  • Diagnostiquer les défaillances et/ou risques et proposer des solutions d'amélioration
  • Gérer l’état des stocks de matériels hardware et software.


Technicien Helpdesk
Au sein des entreprises numérisées, le technicien de maintenance peut avoir un autre rôle et effectuer des missions de dépannage et d ’assistance côté client. Il répond aux demandes des clients/utilisateurs qui l ’appellent en cas de besoin afin de les guider à distance vers la résolution de leur problème. Ce poste s’intitule Technicien Helpdesk.

Quelles qualités et compétences à avoir pour devenir technicien de maintenance informatique ?

En plus de ses connaissances techniques de spécialiste, le technicien de maintenance se doit de posséder certaines compétences et qualités humaines indispensables pour le bon déroulé de sa mission.
En tant qu’expert du système et du parc informatique en service dans l’entreprise, le technicien de maintenance est l’interlocuteur de tous ses utilisateurs. Il peut ainsi être appelé à n’importe quel niveau de l'entreprise et de ses activités : sa capacité à communiquer, à écouter et son sens de la pédagogie sont ses meilleurs atouts.

Technicien de maintenance informatique fiche métier

 

  • Compétences techniques : maîtrise des systèmes d’exploitation, logiciels et langages informatiques, compréhension et interprétation des plans, anglais technique.
  • Compétences professionnelles : capacité à communiquer, sens de l’organisation, implication et sens du service.
  • Qualités personnelles : patience, écoute, pédagogie.

 

Quel est le salaire d’un Technicien de maintenance informatique ?


Le salaire habituel d’un technicien débutant se situe entre 1800 et 2000 euros bruts mensuels, c'est-à-dire 1400 à 1600 euros nets + avantages entreprise (titres restaurant, prise en charge des transports, mutuelle, comité d ’entreprise, plan épargne entreprise, etc en fonction de l’entreprise). Puis avec l’expérience, il atteint en moyenne les 2300 euros bruts (1800 nets) en France.


Le technicien peut travailler en interne pour une entreprise ou pour le compte d’une ESN
(entreprise de services numériques, anciennement SSII) et se déplacer chez le ou les clients.


Perspectives d’évolution 

Le technicien qui aura démontré ses capacités et son sens des responsabilités au cours de quelques années d’expérience pourra évoluer, en fonction de son profil et de ses spécialités, vers des postes de Responsable d’équipe, Responsable de projet informatique ou de sécurité informatique, voire atteindre au cours de sa carrière un poste de Directeur systèmes d’information.

Quelle formation pour devenir Technicien de maintenance informatique ?


Les postes de technicien sont accessibles aux diplômés d'un Brevet de Technicien Supérieur du domaine de l'informatique, un BTS, de niveau bac+2. Ces diplômes se préparent au sein de centres de formation, de lycées professionnels, ou d’écoles spécialisées et sont accessibles via la plateforme Parcoursup.


Bac
Les bacheliers de bac pro SEN (systèmes électroniques numériques) bénéficient d’une première approche dans le domaine, mais les autres bacheliers peuvent tout à fait démarrer leurs études dans un BTS informatique.

BAC+2
Le BTS requis est le BTS SIO Services Informatiques aux Organisations option SISR, Solutions d’infrastructure, systèmes et réseaux.
Il s’agit d’une formation professionnalisante qui permet de s’insérer directement sur le marché du travail. Les enseignements mixent théorie et pratique ainsi qu’une expérience en entreprise chaque année. Celle-ci peut s'effectuer par le biais de stages ou par alternance. Si le diplômé de BTS le souhaite, il a la possibilité de poursuivre ses études vers un Bac+3.

L’alternance offre de nombreux avantages : expérience, financement des études, employabilité.

Découvrez le BTS SIO de PST&B

Bac+3
Il existe également des diplômes de niveau Bac+3 qui permettent d'accéder à ce type de poste : les BUT en informatique (Bachelors Universitaires de Technologie, anciennement DUT), réseaux ou télécommunications.