Galileo Global Education
lance Paris School
of Technology & Business

bannière PSTB
10.11.2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE | Paris, le 10 novembre 2021

 

Galileo Global Education décloisonne les frontières
entre Tech et Business et lance
la Paris School of Technology Business

Galileo Global Education, leader de l’enseignement supérieur en Europe, innove et lance pour la rentrée 2022 un tout nouveau modèle d’école dont la mission est de former les Tech Leaders de demain : Paris School of Technology & Business, à Paris, Strasbourg et Montpellier. Pilotée par Armand Derhy, précédemment directeur de la Paris School of Business, l'école rassemblera le meilleur des Grandes Écoles de management et des écoles d’ingénieurs informatique. Son ambition : former des diplômés aussi agiles en Tech qu’en Business, pour répondre aux enjeux de la transformation digitale des entreprises et organisations.

La toute première grande école hybride intégrée

Décloisonner les frontières entre les formations en Tech et Management, telle est l’ambition de Paris School of Technology & Business, la nouvelle école du groupe Galileo Global Education. L’enjeu : former les Tech Leaders de demain, des professionnels capables d’évoluer dans les environnements technologiques et digitaux et conscients des grands enjeux managériaux et sociétaux désormais intimement liés.

Depuis des années, les entreprises sont à la recherche de profils hybrides mais ne trouvent majoritairement que des ingénieurs qui se forment à la gestion en fin de parcours. L’hybridation doit donc avoir lieu tout au long du cursus. En effet, les bouleversements technologiques récents changent la donne et orientent les entreprises vers des profils plus équilibrés avec une hybridation non plus additionnelle mais simultanée et intégrée.

« Il manquerait selon Numeum 10 000 ingénieurs par an en France alors que partout le marché de la Tech s’envole » déclare Armand DERHY.

« Au-delà des métiers très recherchés en Cybersécurité, IA, Data on observe une coloration plus Tech de nombreux secteurs : FinTech,

AssurTech, AgriTech, FoodTech, MedTech, GreenTech… ». Pour répondre à ces nouvelles attentes, PST&B propose des programmes Bachelor, Mastère et MBA ouvrant l’accès à cette hybridation progressive. De plus, la réforme du baccalauréat, avec la suppression des spécialisations, ouvre simultanément l’accès à davantage de profils hybrides avides de ces parcours mixtes permettant de servir au mieux les projets de plus en plus transversaux imaginés et déployés par les entreprises et les organisations.

Les futurs diplômés bénéficieront d’une montée progressive en compétences avec, à la clé, la délivrance systématique de 2 diplômes complémentaires d’écoles membres du réseau Galileo Global Education selon les Track choisis :

  • pour les étudiants inscrits dans la Filière Tech un titre certifié d’HETIC de niveau 6 (niveau Bac+3) ou 7 (niveau bac +5) et celui de PST&B ;
  • pour les étudiants inscrits dans la Filière Business : un titre certifié de l’ESG de niveau 6 ou 7 et celui de PST&B.

De plus, des doubles diplômes au niveau national avec l’université Paris Est Créteil, EFREI ou Paris School of Business sont proposés ainsi que des doubles diplômes internationaux avec des établissements tels que Mc Gill  University, Regent’s U, Griffith University… Au total, ce sont plus de 35 doubles diplômes nationaux et internationaux qui seront proposés dès la rentrée 2022.

Autres nouveautés : le déploiement d’une pédagogie innovante qui se traduira par 40% des cours dispensés en mode projet, le passage systématique de certifications d’entreprises (Microsoft, Google, Amazon...) et une expérience internationale riche (Learning Expedition annuelle à San Francisco, Shenzen ou Haifa...). Une partie significative des enseignements se déroulera dans des écosystèmes permettant l’interaction avec les professionnels : Coworkings, Incubateurs, Fab Labs d’entreprises ou encore au sein du Campus Cybersécurité que rejoindra le Groupe Galileo en avril 2022 situé à la Défense.

« Les recrutements prévus sont très élevés au regard des développements attendus. Selon Bloomberg, l’industrie du Metaverse représenterait un marché de 800 milliards de $ en 2024 et Facebook a annoncé il y a quelques jours le recrutement de 10 000 ingénieurs en Europe » annonce Armand DERHY. En phase avec l’évolution constante des entreprises, l’école met en place un nouveau service de formation. Tous les ans, tous les diplômés pourront suivre un « yearly update » leur permettant une mise à jour de leur savoir-faire afin de maintenir leur employabilité tout au long de leur carrière.


Des parcours académiques du post bac au bac +5 dès la rentrée 2022

Dès la rentrée 2022, Paris School of Technology & Business ouvrira trois programmes (Bachelor, Mastère, MBA) dans 3 villes à Paris, Strasbourg et Montpellier. Pour chaque formation, les apprenants auront le choix entre un « Track Business » et un « Track Technology », qui définira l’approfondissement des enseignements. À ces matières orientées Tech ou Business, s’ajouteront des modules de sciences humaines représentant 20% des enseignements du tronc commun.

Les méthodes d'enseignement de PST&B s’appuieront principalement sur les pédagogies dites actives : déploiement des outils numériques, transformation de l'espace-classe, changement de posture de l'enseignant (tour à tour tuteur, facilitateur, accompagnateur…).

Ces pédagogies novatrices mixent différentes approches déjà testées dans d’autres écoles du groupe Galileo et porteuses d’efficience, parmi lesquelles : la classe inversée, la gamification (transformer en jeu les contenus qui ne le sont pas), l’apprentissage par problèmes, la pédagogie par projet, l'apprentissage collaboratif ou encore l'échec productif.

PST&B : une ambition nationale puis internationale

Nouvel acteur dans le paysage de l’enseignement supérieur français, PST&B vise, avec son positionnement disruptif, à rejoindre rapidement l’élite des grandes écoles nationales et européennes dans sa catégorie avec à la clé des reconnaissances académiques nationales et internationales. Des titres certifiés sont d’ores et déjà en cours de dépôt dans les métiers en tension avec le soutien d’entreprises partenaires.